Presse Archives - Chrysalide Saint Martin Presse Archives - Chrysalide Saint Martin

Category: Presse

A venir : interview Côte Sud FM

Ecoutez l’interview de Jean-Baptiste de Blaÿ sur Côte Sud FM qui sera diffusée le 01 juillet et le 08 juillet 2016. Vous pouvez aussi retrouver Jean-Baptiste dans une série sur l’insolite en Lot-et-Garonne dans la Dépêche du Midi.

Extraits à venir

Article ladepeche.fr

«Les Bulles de Saint-Martin» financées grâce à Internet

17 mars 2016

Le projet de Jean-Baptiste de Blaÿ, propriétaire du château Saint-Martin, d’installer une activité touristique autour de la bâtisse, prend forme petit à petit. Notamment grâce à Internet.

«Les Bulles de Chrysalide à Saint-Martin». C’est le nom officiel donné au projet de Jean-Baptiste de Blaÿ. Il s’est lancé, il y a peu, dans la restauration du château Saint-Martin, route de Mézin. Pour financer les travaux titanesques qui vont s’étaler sur plusieurs années, il a décidé de mettre en place une activité touristique unique en Albret. «Nous allons installer des bulles temporaires dans le bois qui borde le château», affirme l’entrepreneur. Cette bulle, sorte d’igloo estival, a pour vocation de ne rester qu’une partie de l’année dans le bois.

En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2016/03/17/2305501-les-bulles-de-saint-martin-financees-grace-a-internet.html

La renaissance du château de Saint-Martin

Jean-Baptiste de Blaÿ vient de se lancer dans un projet aussi ambitieux que fou : restaurer le château de Saint-Martin, qui appartient à sa famille depuis de nombreuses années mais laissé à l’abandon…

Certains Néracais se souviennent de «virées nocturnes» dans cette enceinte laissée à l’abandon, à la sortie de Nérac, route de Mézin. Cette bâtisse, dont on ne voyait plus grand-chose, était recouverte par les arbres et les ronces. Quoi de plus naturel quand la chose reste à l’abandon, la nature reprend ces droits. Mais aujourd’hui, Jean-Baptiste de Blaÿ a décidé de redonner vie à cette ancienne commanderie : «La première fois que je suis venu ici, avec mon père, il y a 12 ans, c’était une véritable jungle. Il fallait un quart d’heure pour faire le tour de la cour intérieur.»

En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2016/02/04/2269842-la-renaissance-du-chateau-de-saint-martin.html#HmAUIeoP3Tfeu3fk.99